Quelle est l’origine de la Saint-Valentin ? Est-ce la fête des amoureux ou bien celle des célibataires ?

L’origine de la Saint-Valentin prend racine dans l’Antiquité où amour et fécondité étaient célébrés au travers du mariage sacré de Zeus et de Héra.

Dans la Rome antique, en quittant le ton professoral, on peut dire que c’était chaud ! La fécondité était aussi fêtée en février, le 15, avec la fête des Lupercales (Lupercus étant le dieu de la fécondité). C’est là que ça devient intéressant : les prêtres sacrifiaient de pauvres chèvres au nom du dieu Lupercus, puis de leur couteau ensanglanté maquillaient les fronts d’une jeune fille et d’un jeune garçon issus de l’aristocratie… Et c’est pas fini ! Ensuite, ils s’en prenaient à un bouc qui suivait le même sort que les chèvres, auquel sa peau était arrachée pour en faire des lanières avec lesquelles… ils couraient nus autour du Palatin en fouettant les femmes qu’ils trouvaient sur leur chemin… non en fait c’est elles qui se mettaient sur leur chemin… car il s’agissait par le contact de la lanière de peau de bouc de se voir donner le don de la fécondité… Si elles avaient su qu’elles n’avaient pas besoin de ça pour tomber enceinte… En tout les cas, ça a le mérite de faire sourire !

Par contre, pourquoi le 14 du mois de février ? Là c’est moins marrant. C’est par décret du pape Gelase Ier en 495 qu’a été décidé que le 14 serait le jour de la Saint-Valentin qui fête un prêtre et un évêque, Valentin de Rome et Valentin de Terni, qui ont souffert le martyre à leur époque et sont donc fêtés pour leur martyre… Joie!

En bref, la Saint-Valentin du 14 février n’est en rien liée à la fête des amoureux ! Non ! C’est celle des célibataires ! Vous avez envie de savoir pourquoi, hmm? Pour cela, lisez donc la suite de l’article :

La Saint-Valentin serait la fête des célibataires. (partie 2) >

Partagez votre expérience sur les sites de rencontres !