Et figurez-vous que la tradition qui est ensuite née de fêter la Saint-Valentin avait pour objet de fêter les célibataires, amoureux en devenir, et non les couples déjà formés…

Alors les célibataires arrêtez de fulminer dans votre coin et écoutez un peu… car c’est vous que l’on fête !

Le jour de la Saint-Valentin, les jeunes filles célibataires jouaient à cache-cache dans les villages avec les jeunes garçons… Elles se cachaient et ils les trouvaient ! Chacun ayant trouvé sa chacune (valait donc mieux éviter de trop bien se cacher…), les couples ainsi formés devaient en principe se marier dans l’année ! C’est une manière très originale de faire se créer des couples et pas question de sélectionner des critères physiques, des traits de caractère ou des loisirs et activités partagés, non… là rien à voir avec nos sites de rencontres ! C’est réel, la rencontre est directe et il vaut mieux que ça plaise car pas de deuxième chance, ni la possibilité de mettre sur liste noire ou de couper la conversation… Était-ce vraiment mieux au bon vieux temps, hmmm ?

C’était donc la fête des célibataires qui comme la plupart des célibataires ne le restaient pas et tombaient amoureux !

L’objectif était d’accroître la population des villages… Un autre moyen pour contrôler la démographie, cette fois dans le sens du développement. A toute époque ses politiques familiales !

Il est clair que certains et certaines villageois(es) s’organisaient entre eux de manière à se trouver ensemble à la fin de la fête ou du cache-cache géant, ce qui revient un peu à faire sa sélection avant, comme on peut le faire aujourd’hui, y compris sur un site de rencontres amoureuses, pour ensuite passer à l’étape de la première rencontre ou du premier rendez-vous, certes plus original, mais pas moins préparé !

Tout ça pour vous dire que l’on se trompe de fêtés ! Les fêtés se sont bien les célibataires qui ne souhaitent pas le rester !

Et voilà comment redonner le moral à ceux et celles d’entre vous qui ce jour du 14 février se sentent comme « exclu(e)s »… Bien au contraire, vous comprenez que vous êtes en fait le centre de toute cette fête, qui aujourd’hui d’ailleurs (!) n’a pas pour but d’influencer la démographie mais notre consommation, alors franchement ça ne mérite vraiment pas de se sentir seul(e), triste et … à vous de compléter ! Non ça ne le mérite vraiment pas et nous on vous dit que puisque selon la tradition il s’agit de trouver son/sa partenaire ce jour précis de la Saint-Valentin  et bien, un moyen serait de participer au cache-cache plus que géant du site de rencontres de votre choix… A vous de jouer ! > le top des meilleurs sites de rencontres et bien d’autres encore…

La Saint-Valentin serait la fête des célibataires. (partie 1) >

Partagez votre expérience sur les sites de rencontres !